AGENCE DE CONSEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT A L'EXPATRIATION A DUBAi

+33 (0) 6 50 00 20 00 / +971 (0) 5 86 85 02 03

Zoom sur le coût de la vie à Dubaï

Contrairement à ce que peuvent suggérer certaines idées reçues sur Dubaï, le coût de la vie n’y prend pas nécessairement et systématiquement des proportions titanesques, faisant finalement de Dubaï une ville « abordable » parmi les villes chères. Découvrez dans cet article le budget quotidien à anticiper pour partir ou vivre à Dubaï.

Lire plus : les salaires à Dubaï

L’immobilier / les loyers

Comme partout, il y en a pour absolument tous les prix : selon la localisation et la taille de votre bien immobilier, les prix peuvent bien-sûr vite s’envoler. Quelques données comparatives cependant pour mieux cerner le positionnement immobilier de Dubaï par rapport à d’autres grandes métropoles : en 2021, le prix du mètre carré en ville à Dubaï est approximativement de 3 000 euros en moyenne, tandis qu’il franchit la barre des 10 000 euros à Paris et celle des 15 000 euros à Londres. Il n’est donc pas faux de dire que l’immobilier dubaïote reste relativement abordable et accessible par rapport à d’autres grandes villes.

 

Les transports

Véritable ville tentaculaire, Dubaï a tout intérêt à proposer une offre de transports adaptés à ses habitants. Et c’est le cas ! Le métro constitue une première solution : en fonction de la zone géographique, vous paierez un ticket entre 4 et 8 Dirhams, soit entre un et deux euros. Si vous préférez prendre un taxi ou un Uber, la course sera d’environ 1,60 Dirham (soit 0,40 euro) pour 1 kilomètre, ce qui reste largement inférieur au prix de la course en France. Finalement, il peut être stratégique de comparer les prix entre la France et Dubaï pour la voiture : de manière générale, en comparant les offres catalogue, il s’avère que l’achat d’une voiture à Dubaï est moins onéreux qu’en France à modèles équivalents ; dans le même temps, le prix d’un litre d’essence à Dubaï est en moyenne de 0,60 euro, soit largement inférieur à celui en France.

 

Les produits quotidiens

D’autres comparaisons en termes de prix d’achat des produits quotidiens pourraient vous surprendre : comptez en moyenne 5 euros pour l’achat d’un paquet de cigarettes à Dubaï, 0,30 euro pour l’achat d’un Coca Cola, 0,60 euro pour une baguette de pain, 7 euros pour 1kg de poulet ou encore 10 euros pour 1kg de fromage local. Toutes ces estimations nous amènent à un constat : le coût des produits quotidiens à Dubaï est bien largement inférieur aux prix français.

Les restaurants

Entre plats locaux et traditionnels, grands restaurants étoilés ou encore cuisine moléculaire, il y en a pour tous les prix. Toutefois, en 2021, le prix moyen d’un plat pour déjeuner à Dubaï est estimé à 7 euros, un prix tout-à-fait raisonnable. La cuisine locale et traditionnelle reste particulièrement abordable à Dubaï. Par ailleurs, si les restaurants étoilés peuvent vite faire monter l’addition, il faut savoir que cela reste toujours plus accessible qu’en France.

 

Les crèches / les écoles

Et c’est là où le bât blesse : 90% de l’enseignement à Dubaï étant dispensé par le secteur privé, Dubaï est beaucoup moins accessible que la France en termes d’éducation ou de crèche. Concernant la crèche, comptez en moyenne 500 euros mensuels. Pour les écoles, prévoyez 20 000 euros annuels pour les plus prisées, et environ 2 500 euros pour les moins chères. Ce coût non négligeable peut néanmoins être allégé pour les expatriés français inscrits au Consulat général de France des Emirats Arabes Unis grâce à une bourse d’étude attribuée sur critères sociaux. Toutefois, ce sacrifice financier se fait au profit d’un enseignement de qualité délivré dans prestigieux établissements à Dubaï.

 

Les loisirs

Si la découverte de la culture à Dubaï est le plus souvent gratuite (Burj Khalifa puis Dubaï Mall, Souk Al Bahar, Souk des épices, Vieux Souk, plage, …), les activités ludiques et les loisirs restent pour la plupart payants : comptez en moyenne 70 euros mensuels pour un abonnement à la salle de sport, 11 euros en moyenne pour une place de cinéma, 30 euros pour visiter l’aquarium de Dubaï, ou encore 150 euros pour faire de la tyrolienne au-dessus de la marina de Dubaï. Les sports nautiques à Dubaï nécessitent aussi de mettre la main au portefeuille : comptez 140 euros pour combiner fly-board et jet ski dubai sur Jumeirah avec Nemo WaterSport, tenu par des français. Des dépenses non essentielles donc, mais à prévoir si vous comptez faire quelques folies durant votre séjour…

 

 

Les soins

Bien que la réglementation locale suppose que les entreprises fournissent presque systématiquement une assurance santé minimale, dans le cas où votre employeur ne vous propose pas de couverture médicale, il vous reste toujours la possibilité de vous faire soigner à des prix très abordables dans des hôpitaux publics en tant qu’expatrié français, à condition d’avoir en votre possession une carte santé, qui elle est payante (environ 80 euros pour un adulte et 30 euros pour un enfant). Toutefois, bénéficier d’une assurance santé fournie par votre employeur est essentielle pour s’expatrier durablement aux Emirats Arabes Unis, sans quoi le Visa longue durée pourrait vous être refusé.

Lire plus : les différents types de visa pour résider et travailler à Dubaï