AGENCE DE CONSEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT A L'EXPATRIATION A DUBAi

+33 (0) 6 50 00 20 00 / +971 (0) 5 86 85 02 03

Les 6 secteurs qui recrutent le plus à Dubaï

Réputée pour ses opportunités professionnelles intéressantes mais aussi pour ses salaires séduisants, la ville de Dubaï attire aujourd’hui de plus en plus de jeunes actifs. Véritable hub économique mondial, la Manhattan du Moyen-Orient recrute notamment dans certains secteurs, en plein essor et particulièrement attractifs. Découvrez dans cet article quels sont les six secteurs professionnels dans lesquels Dubaï multiplie les offres alléchantes.

Lire plus : 10 idées reçues sur Dubaï

 

1) Le secteur informatique et numérique

En plein essor, le secteur de l’informatique et du numérique a particulièrement la cote aujourd’hui à Dubaï : dans la perspective de toujours être à la pointe des nouvelles technologies, la ville recherche constamment les meilleurs profils dans ce domaine. Bien qu’un jeune diplômé puisse éprouver certaines difficultés à trouver un emploi, les ingénieurs restent néanmoins largement et particulièrement convoités par Dubaï, qui entend se positionner en tête du marché du numérique et rester compétitif au niveau mondial. Si le salaire est séduisant (entre 5000€ et 6000€ par mois), il ne s’agit pas du seul avantage : entre véhicule de fonction, logement et parfois même billets d’avion aller-retour, les ingénieurs expatriés français bénéficient de nombreux avantages au sein des sociétés dubaïotes.

 

2) L’hôtellerie et la restauration

Pour répondre à la demande croissante de touristes toujours plus nombreux à venir découvrir Dubaï, la ville recrute plus que jamais de nombreux professionnels dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration. Réputés pour leur savoir-faire et leur gastronomie, les ressortissants français en particulier ont une place de choix au sein de cette économie touristique, et ceux-là restent nombreux à vouloir se lancer dans cette aventure professionnelle et multiculturelle : si le salaire est en moyenne deux fois moins élevé que celui d’un ingénieur, cela ne décourage en rien les expatriés, souvent en quête de découverte culturelle et de diversité plus que de gros salaires.

 

3) Les professions médicales

Toujours à la pointe de l’innovation, même en termes sanitaires, Dubaï entend révolutionner le secteur médical par des technologies toujours plus prometteuses et innovantes. Forte de sa Dubaï Healthcare City, soit l’un des plus grands centres médicaux au niveau international, la ville se positionne déjà come l’un des leaders mondiaux du secteur médical. Ainsi, dans la perspective d’élargir mais aussi de perfectionner son offre de soins, Dubaï tente d’attirer les meilleurs profils internationaux, que ce sot dans le domaine de la pharmacologie, de l’ophtalmologie ou encore de la radiologie. Avec des salaires très prometteurs à la clé (entre 12 000€ et 16 000€ par mois pour un médecin spécialisé), la ville de la démesure entend bien attirer 50 000 touristes médicaux chaque année.

 

4) Le secteur de l’enseignement

Si la ville met un point d’honneur à délivrer un enseignement d’excellence et mise beaucoup sur l’éducation, le manque de personnel se fait particulièrement ressentir dans ce secteur qui éprouve des difficultés à recruter suffisamment d’enseignants. Ainsi, ce secteur recrute énormément de professeurs spécialisés (mathématiques, français, …) mais également au niveau primaire. Cependant, il est essentiel de rappeler que malgré la pénurie évidente de professeurs, la ville de Dubaï ne transige en aucun cas sur la qualification des enseignants recrutés et sur la qualité des leçons : vous l’aurez compris, expérience et diplômes exigés !

Lire plus : les meilleurs établissements supérieurs de Dubaï

 

5) La finance

Entre banques privées, finance de marché, capital investissement ou encore financement immobilier, les recrutements dans le secteur de la finance ne sont pas en reste. Là encore, les ressortissants français restent particulièrement appréciés, comme en témoigne par ailleurs l’accord de 2009 entre Paris Europlace et le Dubaï International Financial Centre (DIFC) qui a pour but de développer les synergies entre les parties dans la perspective de perfectionner les meilleures pratiques en matière de régulation et de développement des marchés de capitaux.

Lire plus : Avis d’expert sur les crypto monnaies ! Tout ce qu’il faut savoir

 

6) Le secteur de l’immobilier

Villas luxueuses, projets architecturaux pharaoniques, investissements titanesques, le secteur de l’immobilier est en pleine croissance à Dubaï. La vague de nouveaux arrivants expatriés -dont un grand nombre d’influenceurs et d’entrepreneurs francophones– se traduit en effet par une hausse d’achats immobiliers, nécessitant le recrutement de nouveaux professionnels dans le domaine. Toutefois, ce secteur exigeant requiert expérience et qualifications pour prétendre y accéder : seuls les plus confirmés pourront donc accéder à ce secteur particulièrement séduisant et prometteur.

Lire plus : Pourquoi lancer son business à Dubaï ?