AGENCE DE CONSEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT A L'EXPATRIATION A DUBAi

+33 (0) 6 50 00 20 00 / +971 (0) 5 86 85 02 03

10 idées reçues sur Dubaï

Puisque certains clichés ont la vie dure, découvrez dans cet article un petit florilège d’idées reçues sur Dubaï, dont l’ambition n’est pas de promouvoir la ville, mais bien de déconstruire un certain nombre de stéréotypes qui planent encore trop souvent sur cette nouvelle destination à la mode.

  

1) La vie à Dubaï est très chère

Parmi les nombreux clichés qui perdurent au sujet de la ville, celui qui fait de Dubaï une destination de millionnaires est certainement à placer en tête de liste. Et pourtant, n’en déplaise au stéréotype, Dubaï reste accessible même pour les budgets plus modestes : si les loyers sont globalement plus élevés qu’en Europe, les transports en commun restent abordables (métros, taxis) et l’essence est bon marché ; vous pourrez déguster des produits locaux de très bonne qualité à un prix tout-à-fait raisonnable ; quant-aux hôtels et aux restaurants, il y en a pour tous les budgets…comme partout !

 

2) Il n’y a que des influenceurs

S’il y a certes une tendance actuelle des influenceurs à migrer vers Dubaï, la ville ne se réduit pas aux seules stars de la télé-réalité : la surmédiatisation des influenceurs tend certes à monopoliser l’attention sur ce phénomène, mais Dubaï n’en reste pas moins avant tout une ville cosmopolite où se mêlent communautés indienne, pakistanaise, iraniennes, égyptiennes … Vous l’aurez compris : si les influenceurs français s’envolent pour Dubaï, ils ne représentent finalement qu’une infime minorité de la ville.

 

3) La ville manque de culture artistique…

Dubaï, ce n’est pas que l’extravagance délirante et la folie des grandeurs : entre le quartier historique d’Al Fahidi, la grande Mosquée, le « culture village » dédié à l’héritage culturel de la ville et l’opéra lyrique de Dubaï au pied de la Burj Khalifa, les amateurs de culture auront matière à se réjouir de ce patrimoine dense qui résulte d’un harmonieux mélange entre les différentes cultures.

 

4) …et de culture culinaire

Le caractère cosmopolite de Dubaï fait de cette ville un centre de gastronomie aux saveurs multiculturelles. Si les plats traditionnels restent toujours les pierres angulaires de la culture culinaire locale, vous trouverez aussi à Dubaï de grands restaurants français, ou encore de la cuisine moléculaire. Un savant mélange de tradition et de modernité qui fait toute la renommée gastronomique de la ville.

 

5) Dubaï est une ville de béton…

Lorsque l’on sait que Dubaï se situe en plein désert, ce cliché a décidément mauvaise cote. De vestes étendues de dunes sablonneuses s’étendent au Sud de la ville. Par ailleurs, entre parcs, jardins, vastes terrains de golf et palmier, vous pourrez trouver quelques coins de verdure pour vous ressourcer.

 

6) … et ne pratique pas le tourisme durable

Lorsque l’on pense au tourisme à Dubaï, on pense instantanément à destination « bling bling », dépenses pharaoniques et projets titanesques, ce qui n’est pas faux. Toutefois, la ville commence à manifester ses préoccupations écologiques par le biais de figures pionnières faisant le pari du tourisme durable : elle s’est notamment lancée dans un ambitieux projet de développement de l’énergie solaire, et détient à ce jour la plus grande centrale solaire au monde. Comme quoi Dubaï reste le pays de la démesure, pour le pire comme pour le meilleur.

 

7) Dubaï n’est pas tournée vers l’avenir

L’économie de Dubaï ne tourne pas que autour de l’or noir : au contraire, le dernier rapport sur le budget de Dubaï révèle que seuls 8% des revenus de la ville sont issus des activités pétrolières. Dubaï a en effet diversifié son économie pour s’affirmer dans les domaines du commerce, du tourisme et des transports. La tech reste également un secteur particulièrement prometteur pour la ville et ses ambitions visionnaires, notamment en matière d’intelligence artificielle.

 

Lire plus : Pourquoi faut-il lancer son business à Dubaï ?

 

8) Il y a des restrictions vestimentaires

Ce cliché en apparence légitime s’explique sûrement par la confusion entre l’Arabie Saoudite où il peut y avoir des contraintes vestimentaires pour les femmes notamment- et les Emirats Arabes Unis. Autrement dit, s’il convient d’adopter des tenues discrètes dans les lieux de culte ou encore dans les souks (se couvrir les épaules et les genoux), vous restez libres de porter des vêtements chics ou décontractés lorsque vous sortez au restaurant, à la page, … Vous l’aurez compris : à la fois sobriété et excentricité caractérisent le courant vestimentaire de Dubaï.

 

9) La ville n’est pas très sûre

Le cliché selon lequel Dubaï est une ville secouée par les conflits et troublée par la délinquance n’est pas en reste. Et pourtant, d’après le World Economic Forum, les Émirats Arabes Unis restent le deuxième pays le plus sûr au monde : Dubaï n’est donc absolument pas considérée comme une destination à risque pour les touristes. S’il y a des règles élémentaires de sécurité à respecter -rester vigilant aux pick-pockets, se montrer respectueux des traditions locales et religieuses-, elles restent somme toutes similaires à celles de n’importe quelle destination.

 

10) Il y fait 40°C toute l’année

Si les mois de juin, juillet et août sont chauds et humides, le reste de l’année est beaucoup plus agréable et supportable : partir à Dubaï entre janvier et avril reste donc le meilleur compromis entre le climat doux de l’hiver et la chaleur étouffante de l’été.

 

Lire plus : Les sports nautiques à Dubaï